S’améliorer en anglais

Bonjour ! Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler langue, et plus spécifiquement, comment s’améliorer dans celle-ci. Ici, je vous parlerai du cas de l’anglais, mais évidemment, ce sont des conseils que vous pouvez appliquer dans beaucoup d’autres langues, pour ne pas dire toutes ! Alors trêve de blablas et entrons dans le vif du sujet !

Pour savoir maîtriser une langue, il n’y a qu’un seul secret : la pratique. Et pas la pratique, ouais, comme ça, vite fait de temps, en cours et pour les devoirs, ou même de longues sessions entrecoupées de plusieurs mois sans rien… Non. L’important, c’est de pratiquer, un petit peu tous les jours. Pas besoin de longtemps si vous arrivez à être régulier, dix minutes tous les jours, ça peut suffire ! Alors, oui, vous allez avoir l’impression de ne pas progresser dans un premier temps mais laissez-vous déjà rien qu’un mois et vous commencerez à voir la différence.

D’ailleurs, à propos de voir la différence, une autre chose très importante pour ne pas se démotiver, c’est de prendre le temps de constater ses progrès et se donner des objectifs. Un petit peu de challenge est toujours bénéfique et vous seriez étonné de voir vos capacités ! Par exemple, si vous avez déjà pris l’habitude de regarder des films et des séries en VO mais avec des sous-titres en français, essayez de passer aux sous-titres en anglais ! Si vous ne comprenez pas, ce n’est pas grave, ça veut juste dire qu’il vous fait encore un peu de temps avec le sous-titrage en français, on y retourne donc. Et si ça marche – déjà un grand bravo ! – on persiste et la prochaine fois, on essaie carrément sans les sous-titres !

Mon conseil personnel, c’est de travailler votre anglais avec quelque chose qui vous plait. Vous avez forcément des centres d’intérêts compatibles avec le fait d’étudier une langue étrangère. Vous aimez la musique ? Ecouter et chanter de la musique en anglais ! (Après avoir vérifié et traduit les paroles hein ? Le yaourt ça fonctionne pas). Mais vous préférez peut-être la cuisine. Pas de problème, ce n’est pas comme si des recettes en anglais ça n’existait pas n’est-ce pas ? Si c’est le travail manuel qui vous intéresse, les tutos et autres DIY pullulent sur internet. La lecture ? C’est un peu plus cher mais votre librairie préférée a forcément un rayon consacré à la littérature en langue étrangère. Ma petite astuce, si vous n’êtes vraiment pas à l’aise avec l’anglais à l’origine, c’est de commencer par du contenu destiné aux enfants. Par exemple, si vous ne vous sentez pas de regarder un film en VO – en plus, l’accent américain dans les séries est galère à comprendre – regardez un dessin animé ! Le vocabulaire est plus simple, les voix sont doublées donc par des professionnels de la voix, ce sera donc beaucoup mieux articulé… Personnellement, le premier truc que j’ai vu en VO, c’était L’Age de Glace au lycée. Le mieux dans tout ça ? Vous vous ouvrez à tout un pan de contenu que vous n’auriez pas si vous vous contentiez du français et en plus, vous apprenez du vocabulaire en fonction de vos centres d’intérêt. C’est pas génial, ça ?

Enfin, sur un point de vue plus pratique, je peux vous proposer quelques ressources. La première, c’est évident Duolingo. Vous connaissez très certainement la petite chouette verte qui en plus, propose un apprentissage dans pléthore de langues. Son principal avantage tient selon moi au fait qu’il évalue d’abord votre niveau avant de vous proposer des exercices adaptés, du coup, pas besoin de repasser par les basiques si vous avez déjà un petit niveau ! Son inconvénient : ce sont des phrases d’exercice. Comprenez, mis en situation, ces phrases ont très peu de chances de vous servir, sauf si vous tenez absolument à caser que la dame mange une pomme. Au moins, ça vous fait travailler votre grammaire.

Pour le vocabulaire, faites-moi plaisir et oubliez google traduction. Préférez-lui Reverso, ou mon petit chouchou, Linguee. Lui, au moins, il donne des exemples, ce qui vous permet de ne pas faire d’impairs – impossible de trouver l’équivalent exact de votre mot en français alors vous ne voudriez pas y ajouter une nuance qui pourrait complètement changer ce que vous dire ! – et il traduit même certaines expressions, qui, si vous les traduisiez mot à mot n’auraient aucun sens. Par exemple, si vous dites « a cat in the throat » (un chat dans la gorge) à un anglophone, aucune chance qu’il ne comprenne. Parce que pour lui, c’est « a frog in the throat » (une grenouille dans la gorge). Et en plus, comme Duolingo, c’est gratuit et ça existe comme application pour portable !

Mais à un moment donné, ces compétences grammaticales et ce vocabulaire, il faut bien qu’il serve et que vous parliez avec des locuteurs natifs ! Et comme on n’a pas tous l’occasion ou les moyens de voyager, j’ai la solution pour vous : Bottled – Message in a Bottle. C’est une application qui permet d’envoyer un message sans réel destinataire qui va être envoyé à une personne au hasard dans le monde. En échange, vous recevrez aussi des bouteilles et vous pourrez choisir de contacter son auteur ou pas. C’est l’occasion de découvrir de nouvelles cultures, de nouvelles personnes, et peut-être même de vous faire des amis comme ça a été le cas pour moi ? 🙂

Et sinon, ma ressource préférée, pour travailler son anglais de façon un peu plus ludique, c’est LyricsTraining. Le principe est simple. Vous lancez la chanson qui vous fait plaisir dans la langue que vous voulez travailler, vous choisissez un niveau de difficulté et vous complétez les paroles au fur et à mesure qu’elles arrivent !

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui ! J’espère que cet article vous aura été utile et n’hésitez pas à partager vos astuces à vous dans les commentaires ! A plus !

https://www.duolingo.com/

https://www.linguee.fr/

http://bottledapp.com/

https://fr.lyricstraining.com/about

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s