Toruk – Le premier envol, un spectacle du Cirque du Soleil

Bonjour tout le monde ! Aujourd’hui, je viens vous parler d’un spectacle que j’ai pu voir à Lyon le week-end dernier. Toruk, dernière création du célèbre Cirque du Soleil, inspirée du film Avatar par James Cameron.

La bande-annonce du spectacle

J’ai mis quelques jours avant de me décider avant de vous en parler parce que… Eh ! Qu’est-ce que vous voulez que je vous dise ? C’est un spectacle de la troupe de cirque la plus reconnue au monde sur un des meilleurs films de ce début de siècle ! C’est forcément génial ! Et puis finalement je me suis dit, pourquoi pas. J’ai fait une licence en arts de la scène alors normalement, parler d’un spectacle, c’est dans mon domaine ! Mais je vous rassure, pas d’analyses métaphysiques et surtout, pas de spoils sur l’histoire du spectacle au cas où vous auriez la chance de le voir. Je vous dirai simplement qu’il s’agit d’un préquel au film qui nous raconte le premier Toruk makto, le premier na’vi a avoir dompté la bête mythique qu’est le Toruk.

Evidemment, c’était GE-NI-AL ! Je n’ai absolument pas été déçue du spectacle et pourtant, mon niveau d’attente était très élevé. D’un point de vue strictement personnel, dans le spectacle vivant j’ai tendance à préférer les mises en scènes un peu dépouillées, qui suggèrent plus qu’elles ne montrent mais là… Avatar quoi ! C’est difficile de faire dans la sobriété et force est de constater : le résultat est là. On est vraiment plongé au coeur de Pandora, je pense qu’on le voit déjà facilement dans la bande-annonce mais tout y est. La flore et les paysages dans un décor mi-réel, mi-projeté, les costumes des na’vis qui sont très bien faits, d’ailleurs, on rencontre plusieurs tribus qui ont chacune une identité esthétique propre, ce que j’ai trouvé vraiment chouette, mais ce que j’ai préféré, ce sont les animaux. Ils sont représentés par des marionnettes et le travail de conception et de manipulation est dingue. Même si les marionnettistes sont à vue, on les oublie complètement au profit de l’animal qui bouge admirablement, j’étais bluffée.

Mais il ne faut pas oublier qu’il ne s’agit pas que d’une reconstitution, c’est un spectacle de cirque. Les acrobates sont tout simplement impressionnants, en particulier de précision. Chaque mouvement est millimétré et chronométré pour tomber pile sur la musique, qui, s’il ne s’agit pas de la bande originale du film, reste tout à fait dans la même ambiance. Après, c’est assez compliqué de vous décrire le travail des acrobates sans entrer dans des termes techniques, sachez juste que les disciplines sont très variées, entre les figures au sol, sur des cordes ou des barres verticales, des structures instables et même des choses un peu plus surprenantes comme des cerfs-volants ou des voiles manipulés par des perches comme en danse orientale.

Maintenant, si j’ai quelques reproches à faire au spectacle, je dirais qu’il y a deux choses qui m’ont moyennement plu. Pour commencer, au début du spectacle, on vous propose de télécharger une application pour interagir en direct avec le décor. Je n’en ai pas compris l’intérêt. Certes, dans l’idée c’est séduisant mais dans les faits… Déjà, le spectacle en lui-même ne vous donne pas une seconde de répit. C’est toujours en train de voltiger de partout à un point où par moment je ne savais même plus où regarder, donc je n’ai clairement pas eu le loisir de m’intéresser de près à l’application, et quand j’ai essayé de l’utiliser, je n’ai pas eu la sensation d’avoir un impact si important que ça sur la scène. Dommage. Mais ce que je trouve encore plus dommage, c’est que du coup, ça incite les gens à rester sur leur téléphone portable plutôt que de profiter du spectacle. Je trouve que c’est triste pour eux, mais en plus, ça gêne ceux qui ont décidé de ne pas l’utiliser puisque la lumière des écrans cassent l’immersion. La deuxième chose, c’est l’histoire. Alors, la mise en scène et l’esthétique font très facilement oublier ce petit défaut mais… N’y allez pas pour ça, vous seriez déçu. La narration est parfois un maladroite, cousue de fil blanc… Ce n’est clairement pas le point fort d’un spectacle qui a cependant très peu de points faibles.

Voilà, c’était mon avis sur Toruk – le premier envol. Si par le plus grand des hasards quelqu’un l’a vu aussi et veut partager son avis personnel, les commentaires vous sont ouverts ! De même si vous avez vu un autre spectacle du Cirque du Soleil, ou un autre spectacle tout court dont vous voulez parler, ou juste me laisser un petit coucou parce que l’article vous a plu, ce sera le bienvenu aussi ! Des bisous et à la prochaine !

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s